Stylos plume et débit d’encre

par Pierre Brunhammer le 23 janvier 2009 à 17:48

Le nombre de stylos Mont blanc vendus à travers le monde et la longévité d’un tel instrument d’écriture est telle, que plus souvent que pour d’autres, revient lle grief de mauvais débit.

Il faut savoir que l’encre est corrosive et que le temps passant, malgré l’évolution des matériaux, les élément tels que les joints et autres parties du régulateur se corrodent et perturbent le débit d’encre. Il est donc nécessaire d’entretenir son précieux instrument.

Par ailleurs, les systèmes à pompe nécessitent un petit rituel de remplissage qui est très bien expliqué dans le livret qui accompagne chaque garantie de stylo Montblanc. Il est également présent dans l’emballage de chaque flacon d’encre Montblanc.

Recharge d’un Meisterstück 149 ou 146 LeGrand dotés d’un mécanisme à piston

1. Dévissez complètement le cône en le tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Attention: Le stylo peut contenir un résidu d’encre.
2. Plongez entièrement la plume dans l’encre et revissez le cône à fond.
3. Desserrez le cône en le tournant légèrement dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, afin de faire couler 6 à 8 gouttes d’encre dans l’encrier.
4. Orientez la plume vers le haut, puis resserrez à nouveau lentement le cône en le tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.
5. Essuyez la plume et le capuchon à l’aide d’un papier non pelucheux ou d’un chiffon doux non pelucheux.

 

En déplacement

Pour éviter toute fuite, portez le stylo avec la plume orientée vers le haut. Notez que le réservoir d’encre doit être rempli au moins au tiers. Avant un déplacement en avion, il est primordial de recharger correctement le stylo, en raison de la différence de pression de l’air à bord des appareils

 

Retrouvez d’autres conseils sur notre site.

3 commentaires pour “Stylos plume et débit d’encre”

  1. Philippe DUVAL dit :

    Merci pour l’information concernant le remplissage. Toutefois, un point m’interpelle, concernant l’usure liée à l’encre, en ce qu’il explique peut-etre un incident qui vient de m’arriver avec mon 146: lors du dernier remplissage, une bulle d’encre s’emble s’être formée à l’arrière du piston et a éclaté, avec les conséquences imaginables pour ma chemise…, lors du revissage du cône, pourtant effectué à la verticale comme sur la fig.4 ci dessus.
    Cela signifierait-il que le joint de piston est “fatigué” ? Si c’est le cas, comment puis-je en être sur, et, à quel coût le faire remplacer ?
    Je tiens à ce stylo, cadeau familial. Merci de vos conseils.

  2. pierre brunhammer dit :

    Bonjour,
    Si la bulle s’est formée à la base du stylo, c’est à dire près du cône de vissage, cela veut dire que le piston n’est plus étanche.
    Il faudra déposer votre instrument d’écriture dans une boutique Montblanc ou chez un revendeur agréé qui se chargera de le transmettre au SAV de la marque.
    Le coût de la réparation est un forfait minimum qui se situe autour des 60 euros + éventuellement les frais de port variables entre 0 et 20 euros. Ce forfait inclut en général la remise en état totale de votre stylo (conduit, piston et pièces d’étanchéité)
    N’hésitez pas à demander un devis dans le cas où ces frais seraient supérieurs. Vous aurez le loisir d’accepter ou refuser.

  3. ange nicolai dit :

    Bonsoir,
    un montblanc bohème plume avec gemme m a été offert pour noël.Aucun choc ni chute n’est survenu mais la pierre me semble félée.Je m en suis rendu compte après avoir mis une cartouche et après avoir essayé mon stylo… Impossible donc de le ramener en boutique…Quel serait le coût eu remplacement de là pierre et comment faire..? Merci.

Laisser un commentaire